Cuisson du sucre - Sirop - Caramel

autres recettes: bonbons, confiture 
 
Saisie de la recette le 22 décembre 2007 

  

Ingrédients:

 

 

Préparation:

 

210 g de sucre dans 5 décilitres d'eau donnent 19° Baumé.
500 g de sucre dans 7 décilitres d'eau donnent 22° Baumé.
600 g de sucre dans 7 décilitres d'eau donnent 26° Baumé.
700 g de sucre dans 6 décilitres d'eau donnent 32° Baumé.
850 g de sucre dans 6 décilitres d'eau donnent 35° Baumé.
900 g de sucre dans 4,5 décilitres d'eau donnent 36° Baumé.

Toutes les densités pourront être mesurées avec un pèse-sirop jusqu'à 38°
Baumé.
Pour la cuisson mettre le sucre et l'eau dans une casserole avec environ 10 g de glucose pour 100 g de sucre, sans pousser plus loin cette proportion.
Mettre la casserole en plein feu et remuer avec une spatule en bois, jusqu'à
ébullition.
Dès ce moment, il faut prendre soin de nettoyer le bord de la casserole pour faire tomber toute la cristallisation qui se produit et aussi pour enlever l'écume.
Précaution nécessaire pour éviter au sucre de tourner pendant la cuisson.
Pour cette opération, procéder de la façon suivante: tremper les doigts dans froide puis les passer sur la paroi intérieure de la casserole en allant jusqu'au liquide.
Enlever alors l'écume qui se trouve à la surface.
Le sucre ainsi préparé passera au cours de la cuisson par les phases suivantes:
Le filet.
Le petit boulé.
Le gros boulé.
Le petit cassé.
Le grand cassé.
Le caramel.

Filet:
Après avoir trempé les doigts dans l'eau froide et prit dans la casserole entre le pouce et l'index une parcelle de sucre, on reporte vivement les doigts dans l'eau froide; on constate alors que le sucre est épais. Si en écartant les doigts le sucre s'allonge sans se rompre il a atteint le filet et marque 38° Baumé.

Petit boulé:
A partir de cet instant le sucre ne pourra plus être contrôlé au pèse-sirop. Il faudra uniquement se servir des doigts ou suivre la cuisson au thermomètre. Après avoir pris une parcelle de sucre comme précédemment, ce sucre (après immersion dans l'eau froide) doit pouvoir se rouler sous les doigts en une pâte molle et marquer 116° centigrades au thermomètre spécial.
Gros boulé: Il se constate par le même procédé. Il doit être plus consistant sous la pression des doigts et marque 120° centigrades.
Petit cassé: Sous cette dénomination le sucre est déjà résistant. Si on le porte sous la dent, il doit attacher légèrement, il marque alors 125° centigrades.

Grand cassé:
En prenant le sucre avec les doigts mouillés, on doit, en les replongeant dans l'eau froide, entendre un pétillement. Si le sucre est porté sous la dent doit se rompre sans coller. Il marque 146° centigrades. Toutes ces phases se succèdent assez rapidement. Le temps est toutefois proportionnel à l'intensité de chauffage. Il y a intérêt à mener la cuisson le plus rapidement possible car un délai prolongé nuit à la qualité du travail. Tremper le thermomètre dans de l'eau bouillante après chaque contrôle, cela pour empêcher l'éclatement qui pourrait se produire au contact de l'air.


Instruction ou suggestion pour servir:

 

trouvez encore plus de recettes sur www.MesRecettes.be © 2005 - 2017

Cotez cette recette
Vous avez l'occasion de coter cette recette pour savoir combien elle vous a plu... cliquez içi


Page d'accueil | 50 autres recettes de bonbons | Imprimer cette recette | E-Mail | Forum | Haut de page | Page précédente
Ajoutez cette page à:  Delicious Del.icio.us Digg Digg Google Google Spurl Spurl Blink Blink Furl Furl Simpy Simpy  Yahoo Y! MyWeb 
Cette page a été affichée 1606 fois !
Valid HTML 4.0 Transitional